10/6/2021

Le 100% télétravail : toujours aussi convoité ?

Le 100% télétravail : toujours aussi convoité ?
Bien-être au travail

Depuis mars 2020, de nombreuses entreprises se sont lancées dans le télétravail afin de pouvoir poursuivre leurs activités pendant la période de confinement. Plus facile pour les équipes qui le pratiquaient déjà, beaucoup moins pour les autres, le télétravail a totalement bousculé nos modes de travail et est en phase de devenir une nouvelle norme de travail.

Comment, après plus d’un an, collaborateurs et employeurs se sont adaptés au télétravail ?


Le télétravail obligatoire tous les jours lasse les salariés

Suite à la Covid-19, le gouvernement français a insisté sur l'importance du télétravail et a recommandé 100% la mise en œuvre du travail à domicile pour les collaborateurs qui le pouvaient. D’abord une solution indispensable comprise de tous, elle est désormais devenue particulièrement difficile à vivre pour certains télétravailleurs. Moral en berne, stress, fatigue, isolement… Pour certains, la situation est critique. À l'heure d'une troisième période de déconfinement, les salariés français n'ont jamais autant souhaité retourner au bureau.


Quels sont les inconvénients du télétravail pour les collaborateurs ?

Depuis sa chambre ou son salon, avec ses enfants… l'environnement de travail de chacun a totalement changé.  En effet, tous les salariés ne disposent pas nécessairement des meilleures conditions de travail à leur domicile, ce qui affecte leur productivité. Cela amplifie également ce sentiment d’isolement puisque qu’il n’y a plus aucune transition d’un lieu (chez soi) à un autre (son bureau) et parce qu'ils ne voient plus leurs collègues. Au bureau, les collaborateurs se sentent plus efficaces car portés par une ambiance de travail, chez soi la concentration est plus difficile. 

Pour les télétravailleurs, la coordination des équipes est plus compliquée, à tel point qu’un salarié sur deux estime travailler souvent en “mode crise”. selon le Baromètre Empreinte Humaine réalisé en mars 2021 sur plus de 2000 salariés français. De plus, à distance et avec de nouveaux processus de travail, la confusion et le risque d’erreur ont augmenté. Certains continuent à travailler le soir, le week-end, la nuit. Si pour d’autres le temps de travail n’a pas augmenté, ils confient néanmoins que le décrochage reste difficile car la distance entre vie personnelle et professionnelle n’existe plus. 

Le confinement et le travail à distance démoralisent les collaborateurs

Le contexte sanitaire lié à la Covid-19 et l’incertitude qui règne depuis plus d’un an pèsent énormément sur les Français. Ceux qui sont en 100% en télétravail confient que cet isolement influence leur humeur voire impacte leur santé mentale. 30% des salariés interrogés lors du Baromètre annuel Télétravail 2021 confient que la perspective que le télétravail à domicile puisse devenir une obligation quelques jours par semaine les inquiète. 

Solitude, repli sur soi, hypersensibilité, stress… le moral des télétravailleurs est en berne. En effet, lors du Baromètre Empreinte Humaine, 45% des salariés français interrogés déclarent être en détresse psychologique. Ce même sondage révèle qu’un salarié sur deux déclare que le manque de lien social avec leur collègue impacte le sens qu’ils donnent à leur travail. 

Enfin, c’est aussi la relation avec ses collègues qui s’est dégradée : garder le contact par messagerie ou téléphone ne suffit plus. Tous se remémorent avec nostalgie les moments partagés autour d’un plat ou d’une pause-café. Pour les nouveaux collaborateurs, les processus d’intégration ne sont pas pleinement vécus. 

Le retour au bureau se fait dans l'inquiétude : moral en berne et protocole sanitaire

Bien que de nombreuses incertitudes persistent, les salariés sont, depuis le 9 juin 2021, progressivement de retour au bureau. Cette nouvelle étape, très attendue, est néanmoins vécue avec préoccupation. En effet, malgré cette nouvelle perspective d'un retour à la normalité, les Français n'ont pas retrouvé le moral et leur rapport au travail a fortement évolué.

Les collaborateurs ressentent avant tout le besoin de se retrouver avec leurs collègues. L'étude menée par Foodles en mai 2021 révèle notamment que la cantine est d'ailleurs pour un salarié sur deux, l'un des trois éléments qui leur manque le plus. Dans les grandes entreprises, elle est en première position pour 29,5% des salariés interrogés.

Malgré tout, les salariés ne sont pas contre le maintien du télétravail quelques jours par semaine et attendent également d'être rassurés et informés par leur employeur quant aux dispositifs mis en œuvre par leur entreprise pour garantir leur sécurité sanitaire.

Emploi, télétravail et coronavirus : un bilan difficile à dresser pour les entreprises

Confrontées aux mesures sanitaires contraintes par la Covid-19, les employeurs ont dû redoubler d’effort pour maintenir l’activité en entreprise. La crise sanitaire a en effet occasionné de nombreux changements et l’organisation des entreprises est désormais entrevue différemment. 
Quelles sont les conclusions que tirent les employeurs après plus d’un an de télétravail ? 

 

Des managers partagés quant au télétravail

Malgré quelques réfractaires, le télétravail est davantage mis en œuvre dans les entreprises françaises, qui, dans la globalité, ont réussi à s'acclimater à ce nouveau mode de travail. La crise sanitaire a en ce sens permis à certains employeurs de connaître les bienfaits du travail à domicile et cette situation a plus que jamais sollicité la créativité de chacun pour trouver de nouvelles solutions.

Pour autant, s’y habituer n’a pas toujours été chose aisée et le télétravail a nécessité beaucoup d’adaptation des employeurs et de leurs équipes. En effet, selon le Baromètre annuel Télétravail 2021, 40% des managers interrogés expriment avoir rencontré des difficultés à mettre en place le télétravail, ils étaient seulement 18% en 2018. Faire évoluer les modalités d’organisation du travail est particulièrement compliqué pour 30% de ces managers ; tout comme repenser la continuité des liens collectifs afin d’éviter le sentiment d’isolement et maintenir l’esprit d’équipe.

En ce qui concerne les nouveaux collaborateurs, il est difficile de se faire une idée d’eux puisque les échanges sont réduits et qu’il est difficile d’évaluer autrement que par des rendus leur travail. Dans certains cas, il existe même un sentiment de méfiance vis-à-vis de ces collaborateurs.

Télétravail + Covid-19 = Une productivité très variable

Après plus d’un an de travail à domicile, les employeurs s’interrogent sur les bienfaits et/ou méfaits de cette pratique sur la productivité de leurs employés.

Plus de trajet, moins de réunions... Le télétravail ponctuel permet aux collaborateurs de gagner du temps sur leur journée de travail, d'être moins sollicités et donc plus disponibles dans l'accomplissement de leurs tâches. En revanche, sur le long terme, le travail à domicile peut avoir des effets négatifs sur leur productivité. Les salariés se sentent peu à peu démotivés voire désengagés ou sont distraits par des tâches domestiques.

D'autre part, lorsque les collaborateurs travaillent sur une mission dont ils ont la maîtrise complète ou sur des tâches individuelles, le télétravail va très nettement améliorer leur productivité car ils ne seront pas interrompus dans leur réalisation. En revanche, pour la gestion de projets ou pour des missions qui nécessitent plus d'interactivité, le travail à distance est clairement un défi, voire une épreuve.

Finalement, les effets sur la productivité sont très variables d'une organisation à une autre et d'un poste à un autre : difficile donc d'en extrapoler des résultats et de prévoir une nouvelle organisation.

télétravail covid-19 productivité
Télétravail et Covid-19 : une productivité très variable

Quels sont les avantages à maintenir le télétravail pour l'employeur ?

Le télétravail présente de nombreux bénéfices pour les entreprises, le premier étant de pouvoir réaliser d'importantes économies. Lors des différentes périodes de confinements, les sociétés ont notamment pu économiser sur la location et les charges courantes de leurs locaux tout comme sur les outils informatiques qui peuvent être partagés ou encore sur les frais de transport des collaborateurs.

Par ailleurs, offrir la possibilité de travailler chez soi a toujours été un levier pour attirer et fidéliser les collaborateurs qui apprécient d'avoir la possibilité de travailler à des horaires flexibles. Ce point contribue fortement à améliorer la qualité de vie au travail des employés, la perception qu'ils ont de leur entreprise et, in fine, d'accroître leur motivation et leur implication. Cela est d'autant plus vrai après de nombreux mois de confinement, car le télétravail est devenu une nouvelle norme de travail pour les salariés. Les employeurs doivent plus que jamais se préparer à proposer un mode de travail hybride.

Le télétravail sur le long terme a créé de la lassitude chez les collaborateurs, et pour certains de grandes souffrances. En effet, la solitude et la monotonie de ce nouveau quotidien pèsent sur leur moral et fait grandir le souhait d’un retour rapide et pérenne au bureau. Le retour des entreprises est lui plus nuancé : difficile pour les employeurs de dresser un bilan à l’heure où elles tentent encore de trouver des modes de travail agiles et adaptés à la situation…

LA CANTINE
EN MIEUX

Des plats frais et délicieux servis au bureau via une cantine éco-responsable, flexible et abordale